top of page

INTRODUCTION DU LIVRE SPIRITUAL MATTER

À la mort de son fils, Martine a compris que son deuil devait avoir commencé au début de l'addiction de son fils et non pas le jour de sa mort. C'était la seule explication plausible au sentiment de Grâce qui l'avait enveloppée peu après le décès d'Eliott. 

 

L' expérience de cette présence réconfortante, le sentiment de proximité avec son fils ainsi que l'absence de regrets ou de culpabilité l'ont alors poussée à comprendre et écrire pourquoi elle ne se sentait pas anéantie. Comment cela était-il possible? Tout son travail d'introspection et chemin spirituel menés pendant dix ans d'addiction l'avaient-ils menée à cette paix intérieure? Martine en était persuadée. En quittant son mental et en élargissant son coeur, elle avait ouvert -- sans le savoir -- les portes de l'infini où elle a pu immédiatement rejoindre son fils.

 

Au moment de l'addiction, lorsqu'elle essayait de l'aider, elle avait nécessairement dû faire face elle aussi à toutes les étapes qu'une grande épreuve réserve : le déni, la colère, le désespoir, avec son lot de culpabilité, de honte. Les peurs surtout étaient dévorantes. L'addiction comme toute autre maladie mentale la tenait en permanence en alerte. Mais à l'époque, elle en était inconsciente, elle n'avait pas compris qu'elle suivait tous les stades du deuil. Mais comme Martine est une optimiste de nature, une artiste qui suit son coeur, elle a réussi à écouter son intuition et elle s'est engagée sur un chemin d'apprentissage. Les maîtres, sages et thérapeutes rencontrés en Inde, New York ou ailleurs l'ont guidée dans son travail de réalisation personnelle. Progressivement, elle a réussi à faire face à ses peurs et ses croyances limitantes et elle a découvert la véritable source de guérison en se connectant au Moi profond. 

 

Quand son fils Eliott est décédé, elle avait juste atteint le stade de l’acceptation et ressenti une forme de confiance qui se rapproche de la foi. Après le choc initial, Martine ne s'est donc pas effondrée. Elle s’est effectivement sentie soulevée par une paix immense et infinie qu'elle ne connaissait pas encore. Cette Grâce de l’amour avait pu toucher son cœur parce que son coeur ou Moi authentique était prêt à recevoir. 

 

À partir de ce moment, elle décide d'inspirer ceux et celles qui se sentent engloutis par leur désespoir et elle crée SPIRITUAL MATTER où elle dévoile son expérience métaphysique et tous ses précédents efforts, techniques, pratiques ou rituels. Ce livre relie l'Esprit au matériel, car nous sommes bien Matière Spirituelle. 

 

Elle commence donc son histoire en 2008. Et par respect pour Eliott, elle n'entre pas dans les détails de l'addiction ou de la vie de son fils. Martine n'ose dévoiler une vie, une histoire qui ne lui appartient pas. Ce livre est la description de sa propre prise de conscience, de l'apprentissage qui entoure son deuil et sa transformation personnelle. En écrivant, Martine se rend rapidement compte qu'elle a vécu son deuil en trois stades distincts: 

1. Les réactions à l'addiction qui prenaient racine dans l'égo et le mental. 

2. Ce qui la rapprochait à sa nature authentique, Âme et intuition. 

3. Ce qui était de l'ordre du divin ou Conscience cosmique. 

 

L'idée du concept de chaîne de conscience et de trois cercles était né. Respectivement elle les appelle: le Cercle de Feu (Ego); le cercle d'Amour (Vraie Nature) et le cercle de Lumière (Source, Dieu) Et les place autour du nombril (Égo), dans le coeur (Âme) et dans/autour de la tête (Lumière). Chaque cercle contient le vécu de Martine ainsi qu'une boîte à outils, utilisable en fonction des besoins de chacun. 

 

Ce unique concept a pour but d'être visuel et mémorisable. 

 

Par ordre chronologique, Martine commence donc par le cercle de feu et l'addiction dévastatrice. Elle décrit minutieusement toutes les techniques qui l'ont aidée à se vider la tête, à s'ancrer, s'aligner, se centrer. Dans le cercle de l'Amour, elle explique comment la souffrance peut être transcendée et sublimée en Amour. Et dans le cercle de Lumière, elle dévoile les signes qu'Eliott a envoyés à la famille de l'au-delà. 

 

Elle dit: "Nos traumatismes nous mènent directement au plus profond de notre être. Et seul l'être silencieux, paisible et infini permet l'accès à la Source et relie la vie à la mort." 

Vente sur Amazon.com & Amazon.fr.

SPIRITUAL MATTER From Grief to Light & Light to Life. 
 

L'artiste qui a offert l'oeuvre utilisée pour la couverture est  Alexandra Eldridge

 

CONTACT MARTINE: 34@spiritualmatter.org 

bottom of page